Colbert de Seignelay, Jean-Baptiste (1619-1683)

(Personne )
 
"Colbert de Seignelay, Jean-Baptiste (1619-1683)" dans la base Bibale-IRHT/CNRS (permalink : https://bibale.irht.cnrs.fr/873). Consultation du 25/09/2022.
Personne physique  
Colbert (Jean-Baptiste) (1619-1683)  
Colbert de Seignelay, Jean-Baptiste (1619-1683)  
le Grand Colbert  
Jean Baptiste Colbert (1619-1683)  
Marquis de Seignelay  
Colbert, Jean-Baptiste  
Jean-Baptiste Colbert (1619-1683)  
Comte de Creully  
Colbert  
Colbert, Joannes Baptista  
Joannes Baptista Colbert de Seignelay  
Joannes Baptista Colbert de Seigneloy  
Jean-Baptiste Colbert, marquis de Seignelay  
Ioannes Baptista Colbert  
Jean Baptiste Colbert  
Seignelay, Jean-Baptiste Colbert (1619-1683 ; marquis de)  
marquis de Seignelay  
1619/8/29  
Reims, Champagne-Ardenne, France  
   

1683/9/6  
Paris, Île-de-France, France  
   

Homme(s)  
   

Homme d'Etat et économiste, il a été l'un des principaux ministres de Louis XIV.  
Homme d'Etat et économiste, il a été l'un des principaux ministres de Louis XIV. Il a acquis une grande bibliothèque, qu'il a confiée à Pierre de Carcavy puis, à partir de 1666, à Etienne Baluze. Ce-dernier recherchait des fonds déjà constitués, principalement dans les institutions monastiques, qu'il essayait d'obtenir gratuitement ou à des prix peu élevés pour le ministre. C'est ainsi qu'il a constitué pour Colbert une des plus importantes collections personnelles de manuscrits, provenant principalement des abbayes normandes, parfois grâce à l'intermédiaire d'autres personnes comme Claude Pellot. Par la suite, la bibliothèque colbertine a été intégrée aux collections royales qui sont à l'origine de la Bibliothèque nationale.  
Homme d'État. Recommandé à Louis XIV par Mazarin, il devient surintendant des Bâtiments (1664), contrôleur des Finances (1665), puis secrétaire d'Etat à la Maison du roi (1668) et à la Marine (1669). Il créa l'Académie des Inscriptions (1663), l'Académie de peinture, sculpture et architecture (1664), et l'Académie des Sciences (1666). Il fut élu à l'Académie française en mars 1667 et l'installa au Louvre en 1672. Il meurt le 6 septembre 1683.  
Epoux de Marie-Charon de Menars.  
Ardent bibliophile, Colbert avait formé, avec l'aide du savant Carcavi, une bibliothèque célèbre dans toute l'Europe, comprenant notamment plus de 8000 manuscrits et peut-être 50000 à 60000 volumes imprimés ; la plupart des manuscrits sont aujourd'hui à la Bibliothèque nationale. Les livres imprimés furent vendus en 1728 par son petit-neveu, Charles-Eléonor Colbert, comte de Seignelay  
La bibliothèque de l'Institut conserve un exemplaire manuscrit du catalogue de la bibliothèque de Colbert, relié en maroquin rouge aux armes de Colbert, avec des notes et additions de la main de Baluze (Ms 296-301)  
   

   

   

   

académicien  
   

Finances / contrôleur général des finances  
   

Statut social / chevalier d'un ordre de chevalerie  

(Chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit.)

   

Finances / contrôleur général des finances  
1665 - 1683  
   

Eugène Olivier, Georges Hermal, Robert de Roton, Manuel de l’amateur de reliures armoriées françaises. Paris : C. Bosse, 1924-1938, planche 1296  
J. Guigard, Armorial du bibliophile, Paris, 1870-1872, t. 2, pp. 152-155  

Personne

Type Notice Date Lieu Commentaire

est le père, la mère de
Colbert de Seignelay, Jean-Baptiste (1651-1690)

est le père, la mère de
Colbert, Henriette-Louise (1657-1733)

est le père, la mère de
Colbert, Jean-Jules Armand (marquis de Blainville ; 1663-1704)

lié(e) à
Chifflet, Pierre-François (1592-1682) 1675 Paris, Île-de-France, France
Colbert le nomme, en 1695, garde du Méda[...]

Collection

Type Notice Date Lieu Commentaire
a possédé
Collection de Jean-Baptiste Colbert (+ 1683)

Livre (exemplaire)

Provenance

                 
Hanno Wijsman (11/09/2012 12:32)
Import Numelyo (02/09/2022 14:09)