PERSONNE

Maison de Saint-Lazare (Paris) (1632-1792)

 
"Maison de Saint-Lazare (Paris) (1632-1792)" dans la base Bibale (permalink : https://bibale.irht.cnrs.fr/67143). Consultation du 20/05/2024.
Personne morale / Institution  
Maison de Saint-Lazare (Paris) (1632-1792)  
Congrégation de la Mission de Saint-Lazare  
Congrégation de Saint-Lazare  
Prêtres de la Congrégation de la Maison de Saint-Lazare (Paris)  
Congrégation de la Mission. Maison de Saint-Lazare (Paris)  
Congregatio Missionis Domus Sancti Lazari Parisiensi  
1632  
1792  
Homme(s)  
   

Le 7 janvier 1632, l'Ordre des chanoines réguliers de Saint-Victor de Paris céda le Prieuré Saint-Lazare de Paris à saint Vincent de Paul et à la Congrégation de la Mission, et cette maison devint aussitôt la maison-mère de la nouvelle congrégation, dont les membres furent bientôt appelés Lazaristes. La maison se composait d'un très vaste enclos avec plusieurs grands bâtiments : hôpital, couvent, lieu de retraite (qui reçut plus de 20000 personnes entre 1635 et 1660), et maison de correction. Tout fut mis à sac dès juillet 1789, le bruit ayant couru que les religieux cachaient du blé. Mais ils ne quittèrent les lieux que plus tard, expulsés en août 1792. La Prison de Saint-Lazare fut beaucoup utilisée sous la Terreur, et ensuite servit de maison de correction pour femmes jusqu'en 1935, date de sa démolition. Le reste des bâtiments fut détruit au début du XIXe siècle, et l'enclos loti. Le vaste enclos du prieuré couvrait trente-deux hectares dans le Xe arrondisssement actuel, entre des terrains de récolte, la Prison Lazare (détruite en 1935), à laquelle a succédé l'Hôpital Saint-Lazare, et l'église Saint-Vincent-de-Paul (démolie en 1823). La Maison de Saint-Lazare et les Lazaristes n'ont rien de commun avec l'Ordre militaire et hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem.  
Le 7 janvier 1632, l'Ordre des chanoines réguliers de Saint-Victor de Paris céda le Prieuré Saint-Lazare de Paris à saint Vincent de Paul et à la Congrégation de la Mission, et cette maison devint aussitôt la maison-mère de la nouvelle congrégation, dont les membres furent bientôt appelés Lazaristes. - La maison se composait d'un très vaste enclos avec plusieurs grands bâtiments : hôpital, couvent, lieu de retraite (qui reçut plus de 20000 personnes entre 1635 et 1660), et maison de correction. Tout fut mis à sac dès juillet 1789, le bruit ayant couru que les religieux cachaient du blé. Mais ils ne quittèrent les lieux que plus tard, expulsés en août 1792. - La Prison de Saint-Lazare fut beaucoup utilisée sous la Terreur, et ensuite servit de maison de correction pour femmes jusqu'en 1935, date de sa démolition. Le reste des bâtiments fut détruit au début du XIXe siècle, et l'enclos loti. Le vaste enclos du prieuré couvrait trente-deux hectares dans le Xe arrondisssement actuel, entre des terrains de récolte, la Prison Lazare (détruite en 1935), à laquelle a succédé l'Hôpital Saint-Lazare, et l'église Saint-Vincent-de-Paul (démolie en 1823). La Maison de Saint-Lazare et les Lazaristes n'ont rien de commun avec l'Ordre militaire et hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem.  
La bibliothèque de la congrégation de la mission Saint-Lazare renfermait en 1791 près de 20000 volumes. Elle fut très endommagé dans le pillage du couvent qui eut lieu dans la nuit du 13 juillet 1789. Les prêtres de Saint-Lazare collait au verso de la couverture de tous les volumes un ex-libris où figure le Christ en face de Lazare qui sort du tombeau. On trouve fréquemment, frappées en or sur le dos des volumes, entre chaque nerfs, les lettres S L séparées par une petite étoile ou parfois entrelacées. On trouve également des inscriptions manuscrites dont les plus fréquentes sont : "Ex lib. cong. miss. Sti Lazari" ; "Ex libris congregationis missionis domus Sti Lazari Parisiensis" ; "Ex lib. cong. missionis domus Sti Lazari Parisiensis".  
couvent  
   

chrétien/catholique  
C.M. (Congrégation de la Mission, Lazaristes)  
   

   

   

A. Franklin, Les anciennes bibliothèques de Paris : églises, monastères, collèges, etc., Paris, 1867-1873, t. 3, p. 11-15  

Personne

Type Notice Date Lieu Commentaire

est dirigé(e) par
Congrégation de la Mission (Paris) (1625-)

Livre (exemplaire)

Provenance

Type Notice Date Lieu Commentaire

est représenté(e) par
Ex-libris manuscrit de la congrégation de la mission Saint-Lazare

est représenté(e) par
Reliure aux initiales de la maison de Saint-Lazare
     
Ancienne base de la Bibl. Institut de France (2013-2018) (15/12/2021 22:33)
Hanno Wijsman (31/12/2021 12:23)