Musica enchiriadis (0841-0900)

(Œuvre )
 
"Musica enchiriadis (0841-0900)" dans la base Bibale-IRHT/CNRS (permalink : https://bibale.irht.cnrs.fr/39762). Consultation du 14/04/2024.
Musica enchiriadis  
(Mus. ench.) : Enchirias normam statuit cui limmata quartis sunt spaciis in parte gravi (Scol.) : M. : Musica quid est ? D. : Bene modulandi scientia. M. : Bene modulari quid est ? (Inchir.) : Armonia est diversarum vocum apta coadunatio. In quibus vocis quia plerumque sonos  
CSLMA IV.1, p. 58-61  
0841 - 0900  
L'attribution à Hucbald, longtemps retenue, a été rejetée et l’œuvre Musica enchiriadis, avec les Scholica enchiriadis, est désormais considérée comme anonyme. Ces deux ouvrages, probablement composés entre le milieu et la fin du IXe siècle, furent complétés par un Inchiriadon Uchubaldi Francigenae, rédigé vers  
Manuel fondamental de musique théorique et pratique en usage jusqu'à la fin du XIIe siècle.  
Nombre de témoins manuscrits connus selon FAMA (févr. 2019) : 50  
Manuels techniques    
prose    
latin    
H. Schmid, Musica et Scolica Enchiriadis, una cum aliquibus tractatulis adiunctis recensio nova, München, 1981.  
Clavis scriptorum latinorum Medii Aevi : Auctores Galliae, 735-987. Tomus IV,1, Turnhout, 2015, p. 58-61 (liste de 4 mss, renvoi aux éditions et aux études sur la tradition manuscrite, affirme plus de 50 mss).  
  
Francesco Siri (08/07/2015 00:00)
Francesco Siri (15/05/2019 09:52)