Collège de Louis-le-Grand après 1762 (Paris)

Personne
 
"Collège de Louis-le-Grand après 1762 (Paris)" dans la base Bibale-IRHT/CNRS (permalink : https://bibale.irht.cnrs.fr/1432). Consultation du 17/05/2022.
Personne morale / Institution  
Paris, Collège Louis-le-Grand  
Collège Egalité  
Institut central des boursiers  
Prytanée Français  
Collège de Paris  
Lycée de Paris  
Prytanée de Paris  
1762  

(L'ordre des Jésuites est supprimé en 1762, ceux-ci doivent abandonner leurs bâtiments et bibliothèques. Une lettre patente datée 1763 donne à l'Université les bâtiments de l'ancien collège de Clermont ainsi que la bibliothèque.)

Paris, Île-de-France, France  
   

Paris, Île-de-France, France  
   

Homme(s)  
   

En 1560, Guillaume Duprat, évêque de Clermont, légua aux Jésuites une forte somme pour la fondation d'un collège. Ouvert le 1er octobre 1563, il est fermé de décembre 1594 au 15 février 1618. En 1682, il reçoit le nom de Collegium Ludovici Magni , "Collège de Louis-le-Grand". Le 3 mai 1762, les Jésuites sont expulsés du collège qui est alors nommé "chef-lieu de l'Université", par les lettres patentes du 21 novembre 1763, sous la direction d'un conseil d'administration présidé par l'archevêque de Reims. A partir de 1792 il va connaître différentes appellations : "Collège Egalité", "Institut central des boursiers" (1797), "Prytanée Français" (1798), "Collège de Paris" (1800) et enfin en 1802 , il reçoit le titre de "Lycée de Paris".  
Fouquet avait fait don aux Jésuites d'une rente de 6000 livres pour augmenter leur bibliothèque. Ces derniers firent frapper sur les plats ou sur le dos des ouvrages acquis avec cette rente deux "phi" entrelacés, afin de les distinguer des ouvrages que le poète Desportes leur avait donnés et qui portaient également deux "phi", mais éloignés l'un de l'autre. Les volumes portent souvent, en plus de ce chiffre, le blason de Fouquet et le monogramme des Jésuites.Les 32000 volumes de la riche bibliothèque sont vendus en 1763.  
'Les bâtiments du collège Louis-le-Grand furent donnés à l'Université, ainsi que ce qui put être racheté de la bibliothèque des Jésuites.
En 1763, 28 collèges qui n'étaient plus en exercice furent unis au Collège Louis-le-Grand : entre autres, le Collège de Boissy, le Collège de Maître-Gervais-Chrétien, le Collège de Laon, le Collège des Cholets, le Collège d'Autun, le Collège du Trésorier'.
(voir fichier codio, IRHT).
Les boursiers des petits collèges furent relogés au collège Louis-le-Grand, devenu le Collège général de Paris, dès 1763.  
A partir de 1792, il va connaitre différentes appellations : "Collège Egalité", "Institut central des boursiers" (1797), "Prytanée Français" (1798), "Collège de Paris" (1800) et enfin en 1802 , il reçoit le titre de "Lycée de Paris".  
   

école / collège  
Paris, Île-de-France, France  
   

Personne

Type Notice Date Lieu Commentaire

a intégré
Collège des Cholets (Paris)

lié(e) à
Barbou, Jean-Joseph (1683-1752)
Jean-Joseph Barbou est libraire du collè[...]

lié(e) à
Barbou, Joseph-Gérard (1723-v. 1790)
Joseph-Gérard Barbou est libraire-imprim[...]

lié(e) à
Collège de la Compagnie de Jésus, Paris (dit collège de Clermont, puis collège Louis-le-Grand ; 1564-1762)
Le collège de Clermont à Paris appartena[...]

Collection

Type Notice Date Lieu Commentaire
a possédé
Bibliothèque du collège Louis-le-Grand après 1762 (1762-v.1765) Paris, Île-de-France, France

Livre (exemplaire)

Provenance

Type Notice Date Lieu Commentaire

est représenté(e) par
Cachet/estampille du collège Louis-le-Grand (après 1762)
                    
Jérémy Delmulle (10/10/2013 09:40)
Ancienne base de la Bibl. Institut de France (2013-2018) (15/12/2021 22:04)