Colophon

Historique

Bibale est une base de données conçue depuis 2005 par l’équipe de la section de Codicologie, histoire des bibliothèques et héraldique, en particulier Monique Peyrafort-Huin et Anne-Marie Turcan-Verkerk. Le développement a été réalisé par Hervé Blaize sous la direction de Michel Grech, directeur de la société Infotique, pour le compte du CNRS, avec des financements de l’IRHT et du programme ANR Biblifram. Cette première version a été utilisée de 2012 à 2017.

Des développements complémentaires ont été réalisés à partir de 2012 par le pôle numérique de l’IRHT (Cyril Masset, Henri Seng), qui en assure l’hébergement, la maintenance et la publication.

La nouvelle version de Bibale, mise en ligne en juin 2018, a été conçue par l’équipe de la section de Codicologie, histoire des bibliothèques et héraldique, en particulier par Pierre Chambert-Protat, Jérémy Delmulle et Hanno Wijsman, en collaboration avec le Groupe projet Fédération des données de provenances des bibliothèques françaises (2015-2018) coordonné par Béatrice Delestre (bibliothèque de l'Institut de France). Ce groupe projet est composé de : Christine Bénévent (Ecole nationale des chartes), Guillaume Champion (bibliothèque centrale du CNAM), Lionel Chénedé (bibliothèque du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères), Philippe Galanopoulos (bibliothèque de la Cour de cassation), Claire Haquet (bibliothèque municipale de Nancy), Monique Hulvey (bibliothèque municipale de Lyon), Fabienne Le Bars (BnF, Réserve des livres rares), Nathalie Rollet-Bricklin (bibliothèque Sainte-Geneviève), Olivier Thomas (bibliothèque de l'Institut de France), Christophe Vellet (bibliothèque Mazarine), Marie-Claire Waille (bibliothèque municipale de Besançon), et le CESR. Citons également la participation de Clément Pieyre (alors à la bibliothèque de la Cour de Cassation), Pierre-Emmanuel Guilleray (alors à la BM de Besançon), de Jérôme Sirdey (CCFr, BML), et d'Etienne Cavalié (BnF). Le développement a été réalisé par le pôle numérique de l’IRHT par Matthew Charlton puis Grégoire Limansky, sous la direction et avec le concours d'Henri Seng et de Cyril Masset. Ce nouveau développement a été entièrement financé par l’Equipex Biblissima.

Origine des données

Les données mises en ligne avant 2018 sont issues de fichiers constitués entre 1937 et 2005 par la section de Codicologie, histoire des bibliothèques et héraldique de l'IRHT. Ils sont le fruit de 70 ans de dépouillements réalisés sous l’impulsion de Jacques Monfrin, André Vernet, François Dolbeau, et sous les directions successives de Marie-Thérèse Vernet, Marie-Louise Auger, Annie Genevois, Jean-François Genest, Patricia Stirnemann, Donatella Nebbiai, Anne-Marie Turcan-Verkerk. Ces données sont dues en grande partie aux ingénieurs qui ont travaillé pour les programmes de la section, en particulier Anne Chalandon (fichier des possesseurs) et Anne Bondéelle-Souchier (fichier d’André Vernet).

Depuis 2012, l'alimentation de Bibale se fait par :

  • la rétroconversion progressive des données issues des trois fichiers :
    • les 350 000 fiches du fichier de possesseurs
    • les 250 000 fiches de la documentation d'André Vernet
    • les 5 500 fiches du fichier héraldique dit "Fichier peint"
  • la veille scientifique (nouvelles publications et catalogues)
  • les recherches effectuées pour le répertoire « Bibliothèques médiévales de France » (l’origine de l’information est précisée en commentaire) :
    • Bibliothèques des Mendiants du sud de la France (Bénédicte Giffard, sous la direction de Martin Morard)
    • Répertoire « Bibliothèques médiévales de France » (Jérémy Delmulle, Anastasia Shapovalova, sous la direction de Monique Peyrafort-Huin)
    • Sanderus electronicus (Emmanuelle Kuhry)
    • Montfaucon en ligne (Jérémy Delmulle, Frédéric Duplessis)
    • La bibliothèque du collège de Sorbonne (Gilbert Fournier)
    • Bibliothèques des « petits collèges » parisiens (Laure Miolo)
    • Bibliothèques nobiliaires du Moyen Age tardif (Hanno Wijsman)
    • En cours : les reliures de Clairvaux (Elodie Lévêque), les collèges parisiens, les inventaires révolutionnaires…

Jusqu'en 2018, la saisie, la vérification et la mise à jour des données dans Bibale ont été principalement assurées par :

  • Hanno Wijsman (2011-), administrateur de la base
  • Elise Herbeaux (2011-2014)
  • Bénédicte Giffard (2012-2017)
  • Jérémy Delmulle (2013-2014)
  • Emmanuelle Kuhry (2014-2015)
  • Laure Miolo (2014-2015)
  • Laura Albiero (2015-2016)
  • Mélodie Lefèvre (2017)
  • Elodie Lévêque (2016-2017)
  • Synnøve Myking (2018)

En 2018, Bibale prévoit d'importer les données de bibliothèques françaises (notamment : bibliothèque de l'Institut de France, bibliothèque du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, bibliothèque municipale de Lyon, bibliothèque centrale du CNAM). Des liens ont également été créés avec la base reliures.bnf.fr.